Au sein du Groupe JLF, stage rime avec mission professionnelle

Le Groupe JLF est une PME française experte de l’hygiène et du confort du pied depuis plus de 35 ans, est très fortement attaché à ses valeurs sociales et notamment à l’insertion et la formation des jeunes.

L’entreprise a recruté Nicolas en stage de prépa Mastère conduite de projets Web en avril 2018 en postant une annonce sur un site spécialisé dans les offres de stages. Elle a reçu plusieurs stagiaires en entretien avant de sélectionner Nicolas. Le recrutement d’un stagiaire est important pour la société qui procède comme pour une embauche classique. Après un premier stage de 6 mois, le Groupe JLF lui a proposé de le garder en contrat de professionnalisation pour 1 an et elle vient de renouveler pour encore 1 an pour sa seconde année de Mastère.

« Nous avons également accueilli des stagiaires sous convention de stage aussi bien de courte durée (environ 8 semaines) que de longue durée (5 à 6 mois). Nous privilégions toutefois les stages de longue durée afin que le jeune prenne bien ses marques, soit bien formé à nos pratiques et surtout qu’il puisse accomplir une vraie mission professionnelle sur le long terme qui lui permette de compléter sa formation et d’acquérir une expérience qui sera un plus lors de sa future recherche d’emploi » ajoute l’entreprise.

La PME a également mis en place un processus d’intégration des nouveaux salariés/stagiaires et un livret d’accueil leur permettant de se familiariser plus rapidement avec nos pratiques.

Les tuteurs sont très engagés et ils essayent de participer aux jurys d’examen dans les écoles des alternants ou stagiaires

Début 2019, le Groupe JLF a participé à un afterwork organisé dans une école de commerce de Lyon pour échanger avec les étudiants en fin de cursus. Ce qui lui a permis de rencontrer David en deuxième année de Master  et de le prendre en stage sur un poste de Communication et Stratégies commerciales pour 6 mois. Nicolas et David ont présenté à l’ensemble du personnel un atelier en commun lors du meeting d’entreprise annuel pour présenter leur mission et les pratiques du groupe en matière de communication et de webmarketing.

Au niveau de la production, afin de remplacer un salarié absent pour une longue durée, l’entreprise a embauché en CDD un jeune sans qualification qu’elle a gardé près de 2 ans et qu’elle a formé et fait évoluer sur d’autres tâches que celles initialement prévues. « Après ce CDD, il a acquis plus de compétences et d’assurance en lui. Ce contrat lui permet d’étoffer également son CV avec une vraie expérience en production » précise la PME.

 

Les difficultés rencontrées

« Pour l’alternance, la difficulté est parfois liée au planning des cours/entreprises. Certaines périodes de cours sont plus longues et tombent dans des phases où nous aurions besoin de l’alternant en entreprise. Quant au stage de courte durée, il nécessite un suivi et des missions adaptés, ce qui s’avère être plus compliqué à mettre en œuvre par rapport à notre taille d’entreprise » conclue t-elle.

 

L’insertion et l’emploi des jeunes offre à la PME : 

  1. Un regard nouveau sur nos pratiques
  2. De nouvelles idées ou méthodes
  3. De l’enthousiasme, une nouvelle dynamique