LBD : « La PME : une structure idéale pour l’humain, le constructif et l’intelligence »

LA BROSSE ET DUPONT (LBD) a fêté ses 170 ans en 2015. Un long chemin parcouru marqué en 2018 par le rachat de l’entreprise pas ses dirigeants et ses salariés. L’entreprise a développé son savoir-faire au travers d’une offre diversifiée de produits à usage ponctuel mais à la durée de vie longue chez le consommateur (accessoires de beauté, produits d’équipement diverses). 4 univers sont couverts : coiffure et manucure, entretien de la maison, hygiène et beauté et mercerie chaussant.

Ce sont Jean-Olivier Ginioux, Directeur de la Logistique, et Antoine d’Hérouville, Directeur des Systèmes d’Information, qui témoignent de leurs expériences et de ce qui les rend particulièrement fiers au sein de La Brosse et Dupont.

Jean-Olivier Ginioux

« Je suis fier du travail accompli depuis ces 20 dernières années. Prendre le pari de rentrer dans une entreprise en difficulté et contribuer activement à son redressement et à sa croissance. J’ai participé à la renaissance de cette vieille dame. En PME, nous allons plus vite, pas d’inertie, nous sommes nativement agiles. Nous disposons d’outils de pilotage et d’exécution qui nous permettent d’évoluer avec beaucoup moins de contrainte que pourrait rencontrer une grande organisation. On sait customiser les problématiques de nos clients.

Il en résulte une implication et un engagement singulier du management. Nos valeurs de travail reposent sur la confiance et la responsabilisation, l’autonomie et la reconnaissance du mérite, d’autant plus actionnable dans ce type de structure comme la PME.
Notre expertise dans le développement des flux allotis est aujourd’hui reconnue et partagée par nos clients distributeurs. Pour cela, il nous a fallu pouvoir adapter nos modes d’approvisionnement en magasin. Voilà un exemple de ce qu’une PME comme la Brosse et Dupont a pu réaliser parfaitement, grâce à son organisation et sa dimension. Avec le développement des flux allotis, nous avons su construire un nouveau modèle combinant notre savoir-faire de gestion de gammes longues à faible rotation en magasins et la logistique centralisée des distributeurs.  A l’arrivée de la COVID, nous avons trouvé ensemble les solutions à travers le dialogue social, l’adhésion au plan de prévention et de sécurité de l’entreprise, et ce très vite. Les circuits courts de décisions, sans doute plus caractéristiques dans les PME, en tous les cas une réalité chez La Brosse et Dupont sont sans doute une des clés.  Enfin, en tant que PME, notre ancrage territorial a peut-être quelque chose de différenciant. Par exemple, les relations que nous entretenons avec les collectivités locales, les associations sportives ou les établissements médicaux-sociaux de la région. L’humain dépasse donc les seuls murs de l’entreprise et nous adressons ainsi pleinement notre responsabilité sociétale. Une fierté partagée de tous. »

 

Antoine d’Herouville

« La PME est une structure idéale pour l’humain, le constructif et l’intelligence. On y est maître de notre destin. Je ne me vois plus dans un grand groupe. Pour rejoindre la Brosse et Dupont, j’ai quitté Paris pour l’Oise. Aujourd’hui encore, j’ai toujours le même sentiment : celui d’avoir fait le bon choix et d’être fier d’avoir participé à cette aventure de redressement.
En 2004 / 2005, il y avait plusieurs centaines d’emplois menacés. Aujourd’hui, ils sont sauvés et on a de la croissance. En somme, on a préservé l’entreprise. J’ai cette satisfaction d’autant plus que nous l’avons reprise collégialement avec les cadres dirigeants et les salariés de l’entreprise. Mais le vrai visage de la fierté, c’est de pouvoir avoir de l’humilité dans l’action et de la durabilité dans la vision. Très certainement, cela est plus simple à vivre dans une PME.

L’appartenance à l’entreprise est un honneur. Il en découle des devoirs et de la responsabilité. Il faut avoir un comportement éthique.

Engagement auprès des collaborateurs, partage de la vision et quête de bien-être sont des leitmotivs au quotidien :le respect des faits et des personnes.

Aussi, dès le démarrage de la crise sanitaire, tout s’est mis en place facilement. L’investissement de chacun est resté le même, voire supérieur, en télétravail, dans les entrepôts ou sur le terrain auprès de nos clients. C’est un exemple d’attachement collectif à sa PME, et nous pouvons en être fiers. »