Bien-être au travail et éco-responsabilité : et si c’était la carte à jouer pour attirer la relève ?

Saviez-vous qu’aujourd’hui, en entretien d’embauche, la question qui revient le plus souvent de la part de nos jeunes est : « Que faites-vous comme démarche éco responsable dans votre entreprise ? » Si certaines ont matière à répondre d’autres sèchent…

Les valeurs des entreprises… chaque société, chaque marque se construit autour de vraies valeurs ; souvent insufflées par les fondateurs puis perpétuées par la suite, elles définissent les contours de la personnalité de nos PME.

Discours marketing d’agences de comm ou véritable nature, les communicants aiment à jouer avec le fameux « ADN » de la maison pour définir un nouvel axe stratégique tout en prenant racine dans une culture d’entreprise.

Ces valeurs sont souvent liées à l’implantation géographique, au terroir, elles se veulent authentiques, pérennisant un certain savoir-faire, mais aussi et de plus en plus étique, responsable, interactive ou participative…

A l’instar des hommes, il s’agit pour les entreprises de « sonner vrai », d’être aligné et cohérent sur toutes leurs facettes, toutes celles qui sont en lien avec les clients, les partenaires et les fournisseurs, sans oublier l’essentiel : les employés. Ils sont l’âme de l’entreprise.

Pour arriver à cette alchimie cohérente et transversale, sont concernés bon nombre d’éléments :

L’offre (les produits et/ou les services), la communication gravitant autour de l’offre (packaging, outils, PLV, site internet, réseaux sociaux, publicité…) le discours marketing ou stratégique, la prise de parole des directeurs, les actions menées localement, les événements auxquels l’entreprise participe, ceux qu’elle sponsorise, son CE et ce qu’il propose pour le bien-être des employés, son SAV… tout est lié et forme un tout, une énergie, un message, un signal, une perception.

C’est cette perception de l’entreprise qui peut agir comme un véritable aimant ; permettant de fidéliser les employés, attirer des nouveaux talents mais aussi des partenaires et clients, c’est un cycle vertueux !

Alors, comment augmenter la perception positive d’une entreprise ? Et bien cela commence en son cœur, par la qualité de vie au travail qui s’intègre parfaitement dans une démarche globale RSE. Elle s’invite volontiers dans nos bureaux, dans nos usines, dans nos laboratoires, dans les voitures de nos commerciaux, voire même sur le ton enjoué du standard !

On pourrait alors croire à une nouvelle façon de travailler, plus moderne, épanouie, interactive, bienveillante, chaque employé pourrait se sentir libre de proposer des idées novatrices et serait écouté. On proposerait aussi plus d’autonomie, on pourrait inscrire le télétravail dans la charte d’entreprise pour les postes compatibles ?

Voyons-y plusieurs avantages : déjà la responsabilisation, mais aussi cela permettrait aux jeunes qui habitent loin de retourner dans leurs familles, un à deux jours par semaine, économiserait le temps de transport (meilleure productivité et en plus c’est bon pour la planète et le porte-monnaie), diminuerait le stress, permettrait de se poser sur des dossiers nécessitant une grande concentration (peu accessible en open-space) et équilibrer le curseur vie pro/vie perso.

Et si une autre clé fondamentale, levier majeur pour nos jeunes, était la prise de parole de l’entreprise et l’implémentation d’actions illustrant un véritable engagement pour la planète et pour les hommes ? En quelque sortes, une démarche RSE et QVT* développée à 360° ?

Par exemple : améliorer la gestion des achats (back office, matières premières sourcées, et tous les autres produits et services nécessaires au bon fonctionnement de l’activité), afficher un guide des bonnes pratiques dans les usines, dans les bureaux, auprès des clients, fournisseurs partenaires et employés, et proposer des solutions de recyclages adaptées et responsables.

Saviez-vous que nous pouvons fabriquer des meubles à partir de la cellulose de cigarettes ?

Pour mettre en place cette nouvelle approche, il existe aujourd’hui de très nombreuses solutions innovantes, solidaires éco-responsables pour les entreprises qui ont à cœur de limiter leur impact sur la planète. Elles peuvent se responsabiliser au niveau social local, intra entreprise mais aussi dans leur ville ou village tout autant qu’en améliorant la qualité de vie de leurs employés.

Voici une liste non exhaustive d’idées facilement réalisables, visibles et fédératrices de bonnes énergies, qui permettraient aussi de cocher quelques cases sur les 17 ODD (Objectifs de Développement Durable proposés dans le rapport 2017 de l’ONU) :

– Lancer une campagne de bienveillance au travail, avec conférences et outils adaptés. (Les plus : attachement à l’entreprise, baisse du stress et hausse de la créativité)

– Faire rentrer des coachs qui viennent chercher et puiser les talents et les idées de chacun, développent des outils de co developpement pour arriver à créer ou résoudre des problématiques ensemble. Il existe aussi un coaching par la nature, grâce à une simple promenade dans la forêt ou la campagne, la déconnection est totale et il est plus aisé de prendre du recul, de se ressourcer et mieux piloter son projet son job, son entreprise et sa vie.

– Organiser des événements de team building en kayak ou à pied pour nettoyer rivières ou forêts.

– Installer sa propre ruche sur son toit ou dans les espaces alentours, et offrir votre précieux nectar à vos clients ou employés ; créer son potager participatif, décorer les lieux avec des créations végétales stabilisées (qui durent 5 ans et plus) qui peuvent recréer un logo, une phrase ou un mot inspirant…

– Louer des îles végétales pour améliorer la qualité de l’air (créées sur mesure suite à un diagnostic de l’air de l’entreprise) l’humidifier, limiter les irritations et favoriser la concentration.

– Faire rentrer la nature par la grande porte, en végétalisant ++ les espaces, bien plus qu’une déco apaisante, elle apporte bien-être, calme et inspiration.

– Lancer des actions solidaires pour récupérer les chaussettes seules et les recycler en accessoires de mode ou récolter des vêtements chics et sobres pour que des postulants sans costume ou tenue correcte puissent reprendre confiance en eux et passer un entretien d’embauche dans les meilleures conditions possibles (cravate solidaire).

– Diminuer l’e-mailite aiguë extrêmement énergivore, congédier les gobelets en plastique ou en même en papier de la machine à café (ils sont recouverts de film plastique ce qui les rend non recyclables) et revenir à nos mugs et bien évidemment congédier les fameuses capsules qui sont une catastrophe environnementale et opter pour du café en grains.

– Offrir des gobelets en silicone rétractables logotisés ou à minima lavables et réutilisables, voilà une belle occasion de gâter ses salariés tout en développant le sentiment d’appartenance à la société.

– Installer des fontaines à eau qui filtrent, osmosent, gazéifient pour stopper les bouteilles en plastique et autres bonbonnes…

– Organiser des ateliers de sensibilisation écologique sur des temps de pause autour de thèmes spécifiques (Brico recup, formation sur les protéines végétales,  zéro déchet, planter son potager…) et renforcer les liens entre vos équipes.

– Lancer un partenariat pour les déchets de bureau qui sont tous recyclables (feuilles cartouches, ordinateurs…) et recyclés par une entreprise adaptée (groupe Cèdre…)

– Embaucher un happiness manager pour créer du lien entre vos équipes, développer la QVT, responsabiliser et fédérer.

– Se faire conseiller par une entreprise spécialisée dans la transition écologique et solidaire pour vous accompagner dans vos démarches, responsabiliser vos employés et monter les nouveaux partenariats avec les différents fournisseurs de solutions eco responsables.

Il existe de nombreux intervenants RSE qui peuvent vous accompagner pour auditer, conseiller et mettre en œuvre les nouvelles pratiques et partenariats, fédérer et motiver vos équipes autour d’un projet d’entreprise qui fait sens.

 

Et si…  Elle était là notre clé pour attirer nos nouveaux talents, faire venir la relève, au cœur de nos régions ?

 

*QVT Qualité de Vie au Travail

 

Auteur : Marie del Pozo
Consultante en Transition Écologique et Responsable
15 ans d’expérience en PME agro-alimentaires (développement de produit, marketing et communication).

marie.madpconsulting@gmail.com