Les entreprises labellisées PME+ sont mobilisées face à la crise du coronavirus

CRISE COVID 19 : Les  entreprises labellisées PME+ s’engagent auprès des professionnels de santé, à lutter contre la propagation du virus, à produire des produits de première nécessité… Voici quelques exemples de leurs initiatives.

Fromagerie Milleret

Pour lutter contre l’épidémie de COVID-19, la fromagerie Milleret a adapté l’activité de l’ensemble du personnel. La présence sur site a été réduite au minimum, pour la fabrication de nos fromages. « Nos 2 camionnettes continuent de sillonner les routes environnantes afin d’apporter un service de ravitaillement à domicile et un peu de lien social durant cette période de confinement ! Nous remercions encore les employés de la fromagerie pour leur engagement !« .

 

 

Eminence

Le groupe Eminence, dans son usine d’Aimargues, dans le Gard, participe à l’élan de solidarité national envers les hôpitaux et les services de secours en première ligne, dans cette crise sanitaire sanitaire liée au coronavirus Covid-19.

7 000 masques simples anti-projection sont en cours de fabrication : « Ils sont en triple épaisseur de tissu (maille coton ou coton/elastane), lavables à haute température, donc réutilisables après lavages répétés. Ils ne sont pas labellisés FFP2 et ne filtrent donc pas les virus », assure ce vendredi, Dominique Seau, le président du groupe Eminence, route de Gallargues-le-Montueux, à Aimargues ».

Extrait de l’article Actu.fr. Lire la suite

 

Léa Nature

Léa Nature fait face à la crise sanitaire et à la demande des consommateurs en produits alimentaires et produits d’hygiène. « Nous essayons donc de mener à bien cette « mission pour la nation » de la manière la plus responsable, cohérente et solidaire possible » avec notamment :

  • Le maintien de l’activité de production et de livraison aux magasins s’accompagne d’un renforcement des mesures sanitaires et de l’application rigoureuse des gestes barrière à la propagation du virus. À date, nous n’avons aucun cas avéré sur nos différents sites.
  • L’organisation interne a été revue pour limiter les contacts (présence partielle, principe de confinement au travail).
  • La mise en place d’un comité décisionnel COVID 19 ajuste au jour le jour les mesures internes relatives aux directives gouvernementales.
  • L’aide de collaborateurs·trices volontaires permet de compenser les absences et de contribuer au conditionnement des produits qui seront acheminés en magasins. »

 

Hygiène et Nature

« Nos équipes de production continuent de tout mettre œuvre pour fabriquer les produits nécessaires à la lutte contre la pandémie du COVID 19 tout en respectant strictement les règles de précautions ». Pour cela, l’entreprise a repensé sa façon de travailler :

  • Aménagement des postes de travail et des vestiaires pour conserver la distance minimale de 1 mètre, notamment avec des marquages au sol.
  • Formation/information/affichage pour rappeler les règles de distanciation, d’hygiène et de prévention.
  • Aménagement des horaires des équipes pour éviter de se croiser.

« Nos équipes administratives et d’encadrement sont également à pied d’œuvre pour assurer les services amont et servir nos clients :  télétravail dès que possible et des bureaux et équipements individuels pour le personnel présent sur le site« .

La Savonnerie du Midi

« Notre priorité est la santé de chacun, notre mission fabriquer des produits d’hygiène et d’entretien pour nos concitoyens« . Les équipes de production de la Savonnerie du Midi, l’une des dernières savonneries marseillaises, sont mobilisées et continuent à produire dans notre usine centenaire afin de répondre à la forte demande d’un produit de première nécessité, le savon de Marseille.  traditionnel.

Parce qu’avec des gestes simples (se laver les mains plusieurs fois par jour avec de l’eau et du savon) chacun peut lutter pour ralentir l’épidémie de Coronavirus, LA CORVETTE s’engage en proposant 1 savon à 1 €. « Notre site internet reste ouvert et nous sommes disponibles par mail et sur les réseaux sociaux pour répondre à vos questions. Nos effectifs et ceux de La Poste étant réduits, les délais de livraison peuvent être rallongés. »

« Nos salariés se sentent investis d’une mission citoyenne. Ils savent que nos produits sont particulièrement utiles en ce moment ; ils ont conscience que leur travail a un sens. Je suis admiratif du travail accompli par toutes mes équipes, celles qui continuent de venir, comme celles (25 à 30 personnes) qui ont basculé en télétravail en 48 heures » précise Guillaume Fiévet, le dirigeant de l’entreprise.

Extruplast

Le personnel assure la continuité de l’activité dans des conditions de sécurité sanitaire maximale : passage en 2×7 pour les salariés volontaires avec isolement des équipes et des collaborateurs au sein d’une même équipe, télétravail pour les fonctions-supports, accès et mesures sanitaires dédiés pour les personnels extérieurs et notamment les chauffeurs. S’ils subissent actuellement – comme beaucoup, clients et fournisseurs – un fort ralentissement de leurs commandes, ils maintiennent coûte que coûte les lignes de productions pour subvenir à certains besoins impérieux : approvisionner les clients encore ouverts en produits de chauffage (Pétrole), alimenter certains marchés stratégiques (les concessions agricoles ou l’Armée). « Nous sommes parallèlement engagés dans le redéploiement d’une partie de notre outil industriel pour pallier les pénuries de solutions hydroalcooliques« .

 

Les Fermes Larrère

« Face à la crise sanitaire du coronavirus, nous continuons, plus que jamais, nos dons aux associations alimentaires et caritatives« .

 

Alpina Savoie

Alpina Savoie a pris des mesures afin d’assurer la continuité des approvisionnements des grandes et moyennes surfaces, tout en limitant les risques de contamination. Pour répondre à la croissance de la demande, l’entreprise a tout d’abord puisé dans ses stocks. « Cela n’est plus suffisant. Nous avons donc dû nous adapter pour produire plus, tout en renforçant les mesures sanitaires. Cela a été possible grâce à nos collaborateurs dont je salue le dévouement et l’implication. Ils ont su se mobiliser fortement pour répondre à cette situation exceptionnelle. Ensemble, nous devons continuer à nous adapter, au jour le jour, et rester agiles dans les prochaines semaines », précise Jean-Philippe Lefrançois, Directeur Général de l’entreprise. (Source LSA)

 

Maison Prunier

La Charcuterie Prunier (72) gère la crise avec la quasi-totalité de ses 160 salariés. « Nous nous en doutions mais cette crise le confirme : nous pouvons compter sur nos salariés qui sont conscients de l’importance de leur travail pour nourrir les gens » explique Léonard Prunier, président de la société. L’entreprise a pu apporter une centaine de masques FFP2 à la préfecture car, si ce sont généralement les masques anti-projection portés en fabrication, le poste de mélanges d’épices utilise des FFP2. (Source Les Marchés)