Les PME+, emballées par l’éco-conception !

L’éco-conception est un sujet que les entreprises labellisées PME+ connaissent bien. En s’engageant dans cette démarche, les PME+ ont pour objectifs notamment de réduire leur empreinte environnementale, leurs coûts de production tout en répondant aux nouvelles attentes des consommateurs.

Certaines entreprises ont choisi de revoir d’abord leurs emballages quand d’autres se sont attelées à la conception de leurs produits. Dans tous les cas, l’impact est positif et propice à l’innovation.

Avant de découvrir les actions menées par les PME+, voici un rappel des nombreuses missions d’un emballage, car elles sont nombreuses. Il doit avant tout – préserver et protéger le produit – informer le consommateur – assurer la préhension du produit – permettre son transport – faciliter son utilisation.

 

Des initiatives à impact positif

Efficaces, durables, astucieuses… les actions des PME+ en matière d’éco-conception sont nombreuses et les poussent à se réinventer, trouver des solutions pérennes pour demain.

NATUR’VOX

Consciente de l’impact que représentent les emballages en plastique pour l’environnement, la société NATUR’VOX a fait le choix pour ses couches Carryboo® d’utiliser des sachets éco-conçus composés à 80% de matière recyclée.

Ces sachets sont fabriqués en France, par une société implantée dans les Vosges, à partir de granulés de polyéthylène issus de déchets de productions industrielles.

Ce process permet ainsi la valorisation de 500 000 tonnes de déchets issus de films d’emballage polyéthylène générés chaque année en France. De plus, cette démarche a permis de réduire de 55% l’empreinte carbone liée au développement de ces sachets. Carryboo® est ainsi la première marque de couches en grande distribution à proposer un emballage à partir de plastique recyclé, initiative qui rentre notamment dans un objectif national visant à utiliser 100% de plastique recyclé d’ici 2025.

 

CAROLA-WATTWILLER

« Depuis plusieurs années nous menons une chasse perpétuelle aux plastiques inutiles pour nos marques Carola et Wattwiller. Nous avons réduit de 20% le poids de nos bouteilles, diminué la hauteur de bague, l’épaisseur des films d’emballage et mis au point des écopacks nécessitant moins d’emballages secondaires. » explique Valérie Siegler, Directrice Générale Carola-Wattwiller.

Ces actions concrètes ont, entre autres, permis à Carola-Wattwiller de réduire de près de 18% ses émissions globales de CO2 et d’être aujourd’hui neutre en carbone pour l’ensemble de ses sites.

« Plus que la neutralité carbone pour nos sites d’embouteillage, nous visons désormais la neutralité carbone totale en 2020… Evidemment, la notion de packaging durable est plus que jamais au cœur de nos actions de développement. Même si nous commercialisons déjà des bouteilles et bouchons 100% recyclables, nous avons conscience que cela ne suffit pas…nous devons aller plus loin ».  Pour cela, Carola-Wattwiller a adopté une stratégie de packaging durable et circulaire, optimisant le cycle de vie de ses produits, de leur conception jusqu’à leur réutilisation.

 

SWANIA

YOU, marque issue de la chimie du végétal reprise par Swania en 2017, a un parti pris fort sur ses formules (vegan, écocertifiées), mais aussi à travers des technologies innovantes.

Son système de recharges pour sprays nettoyants aide à réduire les déchets et la consommation de plastique car, une fois le spray vide, les recharges complétées avec de l’eau permettent de réutiliser le packaging initial jusqu’à 15 fois, et de faire des économies. À plus grande échelle, les recharges contribuent à diminuer la consommation de CO2 grâce à un format réduit, optimisant ainsi le remplissage des camions.

En 2019, YOU sort sa première lessive avec une formule et une bouteille 100% d’origine végétale. Le plastique biosourcé, issu de la canne à sucre qui la compose, est une ressource durable au renouvellement rapide. Si aujourd’hui le bouchon est encore en PP recyclable pour des problématiques de risques de fuites, YOU travaille à le développer en plastique végétal.

Enfin, YOU lance également sa nouvelle gamme de liquides vaisselle avec un flacon 100% recyclé et 100% recyclable.

Chaque lancement de produit représente donc pour la marque de nouvelles opportunités de recherches et d’innovation pour produire de manière responsable pour l’environnement et la santé de tous.

 

RICA LEWIS

Rica Lewis est investi depuis de nombreuses années dans une démarche RSE. Depuis 2015 elle est la première marque de textile française labelisée PME+.

L’entreprise a conscience qu’en réduisant sa dépendance énergétique ses performances économiques et environnementales seront favorisées. C’est ainsi qu’en 2018 2 jeans éco-responsables ont vu le jour : un modèle en denim en coton recyclé à hauteur de 24% pour l’homme et la femme, et un modèle en coton 100% bio, une exclusivité de l’enseigne CASINO.

2019 sera l’année du lancement d’une nouvelle gamme pour homme et femme baptisée « MY PLANET » disponible à partir de septembre :  des jeans délavés à l’ozone et traités au laser, fashion et eco-friendly à la fois.

SAINTE LUCIE

Sainte Lucie est engagée dans une démarche RSE depuis de nombreuses années. La PME a opéré un travail important sur la réduction des plastiques en les supprimant de toutes ses gammes d’arômes 20 ml et de colorants 12 ml. Cela lui a permis d’économiser l’équivalent de 8 tonnes de plastique.

Après un travail important de Recherche & Développement et de sourcing, Sainte Lucie est passée à un étui en carton 100% recyclable à la place d’un blister en plastique. L’entreprise travaille avec un fournisseur utilisant des cartons issus de forêts gérées de manières responsable. Enfin, son imprimeur est certifié Imprim’ Vert, label reconnaissant leurs actions permettant de réduire l’impact sur l’environnement.

« Cette démarche nous a permis de supprimer le plastique de nos gammes mais également d’avoir un impact positif sur les coûts de transport en baissant de 50% le poids de l’emballage ainsi que de gagner de la place dans ses linéaires », indique l’entreprise.

 

MALONGO

Malongo mène une démarche d’optimisation des emballages inscrite dans sa politique développement durable et qualité. La transition de l’étui de 12 doses de café vers un étui de 16 doses représente une belle avancée écologique et commerciales pour les cafés prédosés de la marque. Courant 2019, l’ensemble de la gamme 1,2,3 Spresso® sera disponible auprès du grand public sous ce seul nouveau format.

Grâce à un travail du service Achat, en partenariat avec le fournisseur cartonnier des étuis, le nouveau format réussit à conserver le même grammage de carton malgré sa plus grande taille.

« D’esprit plus familial, l’étui par 16 est plus adapté à l’usage courant des consommateurs et leur offre un gain de place. Quant aux distributeurs, il leur simplifie les opérations de mise en place dans les linéaires » ajoute la marque.

 

DE CLERMONT

De Clermont est un fabricant français d’articles chaussants situé en Isère (à Monestier de Clermont) où l’entreprise développe son savoir-faire depuis plus de cent ans. Dans un souci constant de s’améliorer au quotidien, l’entreprise donne de l’importance à toute action pouvant être bénéfique pour la planète.

C’est ainsi que la PME a fait le choix de diminuer ses déchets en changeant son concept de packaging qui alliait sachet plastique et carte sérigraphiée. Cet emballage a été remplacé par un sachet imprimé entièrement recyclable. Par ailleurs, ce nouveau packaging réduit aussi le volume et le poids lors des transports, limitant ainsi l’impact CO2 de l’entreprise. En passant d’un emballage sachet avec carte à un sachet seul imprimé, De CLERMONT a réduit ses déchets de plus de 2,5 tonnes par an depuis 5 ans.

 

LE ROY RENE

Pour la confiserie Le ROY RENE, les choix en termes d’emballages sont guidés par l’éco-conception. « Pour les produits nécessitant une protection optimale, nous sommes amenés à utiliser du plastique pour en garantir leur qualité. Cette année, nous nous sommes fixés l’objectif de n’utiliser que du plastique recyclable et d’éliminer, par exemple, le PVC encore présent dans certains emballages. Nous avons remplacé le Polystyrène de nos boîtes losanges plastique par de l’APET. Nous modifions également tous nos films d’impression au fil des retirages pour ajouter les consignes de tri. Enfin, nous favorisons les boîtes métalliques, car ses propriétés recyclable à l’infini et réutilisable nous permettent d’être en phase avec les aspects environnementaux et la réduction des déchets », indique Laurence Clavier, responsable Marketing International.