ScanUp lance une nouvelle plateforme de benchmark

ScanUp lance une nouvelle plateforme de benchmark

    

Parce qu’il est important de bien connaître son marché, ScanUp propose aux marques une vision précise de leurs catégories au travers de différents indicateurs nutritionnels et environnementaux. A ce titre, ScanUp et IRI ont analysé pour la FEEF les produits des entreprises labellisées PME+ sur des catégories avec des dispersions importantes.

 

Le marché des plats préparés (hors très grands groupes – CA > 500M€)

Sur le marché des plats préparés, qui pèse près de 580 millions d’euros, les labellisés captent près de 62M€ de CA en 2021 et sont en croissance de +5.9%, quand le marché est en décroissance de -1.3% vs. 2020. Une excellente dynamique pour les PME+ donc, qui disposent d’ailleurs de 26.3% de produits Nutri-Score A quand le marché n’en propose que 17.6%.

ScanUp note cependant un point de vigilance sur le marché des plats préparés appertisés français qui voit arriver près de 68% d’innovations en Nutri-Score A ou B sur l’année 2021 quand les labellisés PME+ n’en proposent que 59.3% à date. La tendance d’une offre équilibrée nutritionnellement est donc toujours en forte croissance et il est intéressant de noter que les PME+ progressent de 9% en CA (à 24.2M€) en 2021 sur ce segment quand le marché perd près de 8%.

Au-delà de l’aspect nutritionnel, 40% des produits des entreprises PME+ du rayon plats préparés sont simplement transformés (Nova 3) quand le marché n’en propose que 30.5%.
Les principaux marqueurs d’ultra-transformation de ce rayon sont les extraits, l’amidon modifié (E1404) et le dextrose. Nul doute que les consommateurs, en quête de produits sains et peu transformés, verront dans cette offre PME+ un avantage concurrentiel.

A noter que le marché semble rattraper son retard, avec 41.2% des innovations 2021 en Nova 3 et plus de 58% des produits sans additifs.

Les labellisés PME+ tirent également leur épingle du jeu en termes d’impact environnemental sur ce rayon, avec 15.3% de produits Eco-Score A alors que le marché n’en dispose que de 8%. Des emballages plus respectueux de l’environnement et une part plus importante de produits avec des modes de productions durables (Bio, Label Rouge, Bleu-Blanc-Coeur, etc.) favorisent les PME+ sur ce marché face à leurs concurrents.

A noter que sur le segment des plats préparés appertisés français, les PME+ disposent actuellement 1.2% de leur offre en Eco-Score A, mais que l’on voit apparaître sur l’année 2021 8.3% d’innovations en A.

 

Le marché des produits apéritifs (hors très grands groupes – CA > 500M€)

Ce marché de plus de 900 millions d’euros est en croissance de +6.1% en 2021 mais les entreprises PME+ arrivent à décrocher une croissance de +13.4% l’année dernière et à atteindre 155M€ de CA.

Une meilleure performance tirée par des produits Nutri-Score C (56.1% de part de marché) en croissance de 8.4% pour les PME+ vs 1.6% pour l’ensemble des PME, et des produits Nutri-Score A en croissance de +4.5% (14.5% de PDM) contre +0.7% pour le marché. Une catégorie plaisir pour les consommateurs certes, mais qui cherchent aussi une offre équilibrée qu’ils peuvent retrouver avec des produits PME+. En effet, les labellisés proposent 8.5% de produits Nutri-Score A, contre seulement 4% pour le marché.

Sans surprise, près de la moitié de l’offre est ultra-transformée, mais les PME+ arrivent néanmoins à proposer près de 69% de produits apéritifs sans additifs, bien au-delà du marché (65%) ou des innovations apparues en 2021 (52%) dont les principaux additifs sont l’extrait de paprika (E160c), l’acide citrique (E330) et la lécithine (E322).

Notons que sur le segment des chips, les PME+ proposent près de 90% de produits contenant maximum un additif, quand le marché n’en propose que 81% et 37.5% seulement pour les innovations. Les PME+ sont d’ailleurs très performantes sur le segment des chips avec une croissance de +23.2% vs 11.6% pour l’ensemble des PME en 2021.

D’un point de vue environnemental, les produits apéritifs labellisés PME+ sortent du lot avec 56.2% de produits ayant un faible impact environnemental (Eco-Score A ou B) contre un peu plus de 45% pour l’ensemble des produits de ce marché.

 

 

Étude complète des différentes catégories disponible gratuitement sur simple demande auprès d’Adrien Dumitresco, co-fondateur de ScanUp – adrien@scanup.fr – 06.86.34.05.67

Vous souhaitez analyser un marché en particulier ou connaître le positionnement de votre marque dans son univers concurrentiel ? Contactez-ScanUp !

A noter : une tarification spéciale pour les adhérents FEEF : En savoir plus

Utiliser le marketing d’études comme levier de croissance

Il est aujourd’hui important pour une marque de se positionner vis-à-vis de ses concurrents sur son segment de marché, d’identifier ses points forts et ses axes d’amélioration. Etes-vous plus ou moins performant que vos concurrents ? Quels sont vos éléments de différenciation ? Fort de son expertise, ScanUp vous propose de créer de la valeur pour votre entreprise en exploitant les données produits.

 

Pourquoi ces indicateurs sont-ils importants ?

Score Nova

En France, plus de 60% de l’offre alimentaire est ultra-transformée. Or les études scientifiques réalisées ces dernières années montrent qu’une consommation excessive d’aliments ultra-transformés favorise l’apparition de maladies chroniques (obésité, diabète de type 2, etc.) et de certains cancers.

Le sujet prend de l’ampleur et les consommateurs sont aujourd’hui en quête de produits plus simples pour revenir à une alimentation plus naturelle, sans substances controversées (additifs, arômes artificiels, etc.).

Nutri-Score

Le Nutri-Score est reconnu par Santé Publique France à l’échelle nationale. De nombreux industriels sont aujourd’hui engagés dans le programme et affiche l’indicateur on-pack.

Le Nutri-Score a un fort taux de notoriété auprès des consommateurs qui y sont de plus en plus attentifs.

Eco-Score

L’alimentation est le premier secteur responsable du changement climatique. Les consommateurs sont en quête d’informations sur les impacts environnementaux des produits consommés pour aller vers un mode de consommation plus durable. L’affichage environnemental est l’une des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat qui a été retenue par le gouvernement. Une expérimentation est en cours pour le rendre obligatoire, et le secteur alimentaire est l’un des premiers visés.

 

Pour en savoir plus : https://scanup.fr/benchmark-produits-nos-etudes-de-positionnement/

 

Source : article partenaire