Les actions de E.Leclerc pour réduire les emballages

Depuis de nombreuses années, consciente des enjeux environnementaux, Marque Repère (marque MDD Leclerc) encourage les gestes écologiques et multiplie les initiatives pour mieux se comporter. Grâce aux Contrats de Progrès pour l’Environnement, Marque Repère s’investit, avec tous ses partenaires fournisseurs, pour réduire les impacts écologiques des différentes étapes de fabrication et distribution de ses produits.

Comment mieux concevoir ?

Marque Repère intègre les critères d’éco-conception dans tous les développements de ses emballages.
L’ objectif : supprimer le superflu pour garantir l’essentiel des fonctions de l’emballage c’est à dire conservation, qualité, information et praticité. La réduction des déchets commence par diminuer les suremballages inutiles et encombrants. Dans ce but de maîtriser qualité et quantité, le service packaging examine donc un à un, tous les emballages des produits Repère. Fabrication, impression, transport et capacité à être trié puis recyclé sont autant de points de vigilance qui délimitent le niveau d’exigence de Leclerc :

– Simplifier au maximum le système d’emballage, trouver les justes dimensions, les poids optimum, faire la chasse au vide.
– Modifier les process de conditionnement pour limiter les pertes,
– Choisir des matériaux moins polluants, facilement recyclables et recyclés.
– Optimiser la logistique pour limiter le nombre de palettes à transporter.

Près de 1 000 évaluations sont ainsi réalisées chaque année.

Voici quelques exemples récents d’actions d’éco-conception :
– Capsules à café : moins de plastique et 100% recyclables

– Produits « Bio village » vendus en LS : réduction des emballages grâce à un bandeau ou une bague, plutôt qu’un emballage plastique complet.

Cette démarche s’applique également aux produits MDD non alimentaires de l’enseigne. Par exemple, les cintres Tissaïa sont en plastique monomatériaux afin de pouvoir être totalement recyclés.

Mieux trier

Les emballages des produits Marque Repère comportent des consignes pour  aider à mieux trier les emballages et produits.

Trier les emballages et produits, et bien les trier pour qu’ils soient valorisés est essentiel.
« La valorisation de nos déchets permet notamment de réduire notre empreinte écologique et de ralentir l’épuisement des ressources naturelles. Il s’agit d’une responsabilité collective et individuelle : chacun d’entre nous doit participer au recyclage, même au plus petit niveau ! »

Le doute n’est plus permis. Des logos indiquent clairement la poubelle qui doit recevoir les différentes parties de l’emballage ou produit :

> Lire la newsletter PME+ consacrée à l’éco-conception